Je ne vais pas m’étendre sur le film : le dernier documentaire de Nicolas Philibert sur les femmes en blanc est à voir absolument.
Parfois léger, parfois douloureux, toujours juste et bienveillant, au plus près des infirmières comme des patients, sans jamais de voyeurisme ; De chaque instant est d’utilité publique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *