J’aurai dû me fier à mon instinct, mais quelques bonnes critiques m’ayants fait changer d’avis, je suis allé voir le deuxième opus de Sicario ce matin. Dommage pour moi.
Le film n’est malheureusement qu’une suite lambda. Une série B pas forcément mal filmée ou mal jouée mais totalement inutile. Et ce n’est pas fini. La fin, extrêmement ouverte annonce forcément une (des) suite(s)
Le premier du nom possédait une histoire certes simple, mais une énergie folle, une puissance incroyable et une identité propre.
N’est pas Denis Villeneuve qui veut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *