Premier film de la seconde phase du Marvelverse (nom inventé par Marvel pour décrire son univers), Thor 2ème du nom débarque aujourd’hui sur terre pour en découdre avec les elfes noirs et protéger la galaxie d’une mystérieuse et maléfique substance appelée Ether.

Autant vous le dire tout de suite, cette fameuse phase deux qui comprendra aussi Captain America – Thewinter soldier, The Avengers 2 – Age of Ultron, Gardians of the galaxy et Antman (c’était la minute geek) commence très très bien !

Après un premier Thor assez mou qui avait déçu mais qui avait le mérite de présenter les personnages et d’installer la mythologie du grand blond nordique, les puissants studio Marvel ont décidé de passer à la vitesse supérieure.

Thor : Le monde des ténèbres rempli haut la main son rôle de film de super-héros. Surtout que le métrage commence doucement et pas de la meilleure des façons (une présentation de l’ennemi assez pompée sur l’intro du Seigneur des anneaux et un début d’histoire mollasson, reprenant des clichés du genre). Mais rapidement, la machine s’emballe, l’histoire, plus complexe qu’elle n’y paraît, dévoile enfin son potentiel et le film prend son essor.
Jusqu’à la toute fin (restez jusqu’à ce que la lumière de la salle se rallume entièrement) Thor 2 emprunt d’une rare puissance vous baladera dans différents mondes, jouera avec vos émotions (deux trois bonnes tranches de rigolade malgré une histoire assez sombre) et mettra votre taux de testostérone au maximum.
Le film réserve quelques surprises bien senties et se regarde avec délectation.
Pour finir, je n’ai pas échappé à la 3D qui, si elle n’est absolument pas indispensable, n’est pas non plus franchement désagréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *