Je ne pensais plus dire du bien de Besson un jour mais je dois avouer que j’ai été bluffé par la richesse et le fun décomplexé de Valerian. 

Alors oui, je savais que je n’allais pas être émerveillé par l’intelligence du scénario, mais honnêtement, le film vaut bien mieux que tous les blockbusters que nous sert Hollywood depuis un moment (coucou Marvel, DC et autres franchises surannées)

On retrouve évidemment les bessonneries habituelles : enjeux simplistes, gags pas très fins et niaiseries prévisibles. Le méchant est très méchant et heureusement, l’Amour sauve tout (coucou le 5ème élément)

Mais il faut reconnaître que Besson sait faire du cinoche. Et pour une fois on a plaisir à le regarder. Au delà du fait que Valerian est très divertissant, le film est beau et d’une richesse inouïe. On laisse tomber la pseudo-polémique sur le film français le plus cher de l’histoire ; Besson s’est fait plaisir et chaque dollar est visible à l’écran, jusqu’au effets spéciaux absolument sublimes !! (coucou ILM et WETA !!)

Je pense qu’il ne faut pas intellectualiser Valerian et bien le voir comme on lit une BD. 

D’ailleurs les américains ont boudé (lapidé ?) le film ce qui est une preuve supplémentaire de leur mauvais goût (et de ma mauvaise foi)

8/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *