(avis à chaud sans spoilers)

En rachetant Lucasfilm, Disney a entreprit d’étendre l’univers de Star wars au-delà des simples trilogies.

Baptisés « A Star wars story » ces spin off ont pour but de creuser un peu plus profond dans la légende en nous racontant l’origine de certains personnages ou fait d’armes.

Rogue one nous invite à suivre une équipe de rebelles, dans sa tentative de voler les plans permettant la destruction de l’étoile de la mort.

Souvenez-vous du générique déroulant de l’épisode IV, sorti au cinéma en 1977 : « c’est une époque de guerre civile… » et « Au cours de la bataille les rebelles ont réussis à dérober les plans secrets de l’arme absolue de l’empire… »

Voici donc, presque 40 ans après, l’histoire de cet épisode.

L’idée est maligne mais justifiait-elle un film de 2h ?

Clairement oui.

Que vous soyez totalement néophyte ou geek absolu Rogue one ouvre le champ des possibles en proposant un divertissement qualitatif pour les uns (on est pas loin du film de guerre) et une mine de clins d’oeil pour les autres. Rogue one a beau être en marge des trilogies « classiques », nous sommes clairement dans l’univers Star wars. Dressage de poil en perspective, vous-êtes prévenus.

J’aurais bien quelques réserves concernant l’utilisation prononcée d’effets spéciaux un peu limites, mais ils apportent tellement en terme de narration que ça aurait été dommage de les supprimer. Certains personnages sont utilisés de façon anecdotique mais franchement rien de bien méchant.

La force du film et de changer la vision que nous avons de l’univers Star wars et il est clair qu’après avoir vu Rogue one, difficile d’appréhender L’épisode IV de la même façon.

9/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *